Sommaire
  • Comment calculer un loyer au prorata ?
  • Pourquoi calculer un loyer au prorata ?
  • Les 2 modes de calcul au prorata
  • Faut-il choisir le calcul basé sur l'année ou sur le mois ?
Avec Kaliz
Découvrez notre gestion

Comment calculer un loyer au prorata ?

Immeuble architecture noir et blanc
Fiscalité immobilière
4
minutes de lecture

Comment calculer un loyer au prorata ?

L'un de vos locataires emménage après le début du mois ? Vous allez devoir calculer son premier loyer au prorata temporis. Kaliz vous propose sa méthode et ses conseils pour vous faciliter la vie.

Calcul de loyer au prorata : définition

Le loyer au prorata temporis est le montant qu'un propriétaire bailleur facture à son locataire pour le nombre de jours d'occupation réelle dans un appartement. Ainsi, si un locataire occupe les lieux pendant 20 % du mois, il devra payer 20 % du loyer mensuel. Le montant est généralement calculé sur la base du loyer mensuel, ce qui est plus intéressant pour le locataire en question qu'une tarification journalière ou hebdomadaire.

Pourquoi calculer un loyer au prorata ?

Le calcul du loyer au prorata est un bon moyen d'améliorer le rendement de votre investissement locatif, car il permet de diminuer les vacances locatives. Cet outil est particulièrement intéressant, dans certains cas, au moment de la signature et de la rupture de bail.

La signature du bail ne coïncide pas avec le début du mois

Si un locataire emménage dans un de vos logements le premier du mois, il n’y a aucun problème. Pourtant s'il emménage, par exemple, le 10 du mois, vous avez 2 choix :

  • Opter pour un paiement mensuel le 10 de chaque mois.
  • Choisir le paiement du loyer au prorata pour le premier mois.

Dans le premier cas, si vous avez plusieurs locataires et une date différente pour les versements des loyers, vous allez multiplier votre charge de travail. Avec le paiement du loyer au prorata, vous n'avez qu'à effectuer un petit calcul pour le premier mois de loyer. Ensuite, le paiement se fera au même moment que les autres locataires, généralement le premier du mois suivant.

Le locataire reste quelques jours après la fin du bail

Le calcul du loyer au prorata est également intéressant lorsqu'un locataire est dans l'obligation de rester quelques jours après l'expiration du bail ou lorsqu'il déménage avant le dernier jour du mois alors que le bail expire au premier jour.

Les 2 modes de calcul au prorata

Découvrez comment calculer un loyer au prorata.

Calcul basé sur le nombre de jours dans une année

Pour calculer le nouveau loyer au prorata du nombre de jours dans l’année, prenez le loyer mensuel et multipliez-le par 12. Vous obtenez le loyer annuel total. Ensuite, divisez le résultat par 365 pour déterminer le loyer à la journée. Pour finir, vous n'avez plus qu'à multiplier ce montant par le nombre de jours occupés par le locataire dans le mois concerné.

Calcul basé sur le nombre de jours par mois

Pour le calcul au nombre de jours par mois, prenez votre loyer mensuel et divisez-le par le nombre de jours dans le mois concerné. Ensuite, multipliez ce montant par le nombre de jours où le locataire occupe effectivement le logement.

Faut-il choisir le calcul basé sur l'année ou sur le mois ?

Les 2 méthodes présentent des avantages. Par exemple, comme la demande locative est plus forte en été, il peut être plus intéressant d'opter pour la méthode au mois durant cette période.

De manière générale, il est plus juste de choisir une méthode en fonction du type de bail. Pour calculer le prorata d’un bail de location de 1 mois ou de 6 mois = méthode au mois, pour un bail de location d’un an = méthode sur l'année.

Si ces calculs vous semblent fastidieux, faites appel à nos services de gestion locative. Administration à 100 %, partielle, accompagnement par un expert, c'est à vous de choisir la formule qui vous correspond.

August 4, 2022
Contactez un conseiller Kaliz
Nous vous appellerons dans les 24H
Homme avec plateau
Je suis ...
Merci pour ces informations, nous vous recontacterons dans les plus brefs délais
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles similaires
Principale préoccupation des tous les propriétaires, Kaliz vous conseille pour prévenir de ce risque et vous protéger.
Provisions sur charges : qu'est-ce que c'est ?
Vous êtes propriétaire bailleur ? Apprenez comment calculer vos provisions sur charges et effectuez la régularisation annuelle…
Augmentation du loyer : conditions, date, calcul et démarches
Conditions, calcul, démarches, Kaliz vous explique pas à pas comment effectuer une augmentation de loyer pour vos investissements locatifs.
La régularisation des charges locatives : quelle procédure pour le propriétaire ?
Régularisation des charges locatives : tout ce qu'il faut savoir. Découvrez comment initier cette procédure auprès de votre locataire.
Tout savoir sur le paiement de loyer
Paiement du loyer : échéance, moyen de paiement, recours en cas de retard, on vous donne toutes les infos pour bien gérer la perception des loyers de vos locataires.
Tout savoir sur l'appel de loyer
L'appel de loyer est un document fourni par les bailleurs à leurs locataires avant le paiement du loyer. Quelle est son utilité ? Que doit-il contenir ? On vous dit tout.
Paiement à échoir ou à terme échu : définition
Paiement à échoir et à terme échu ? Laquelle de ces 2 solutions est la plus avantageuse ? On vous dit tout sur ces deux modes de versement de loyer.
Estimateur de loyer
Estimateur de loyer : un outil en ligne gratuit pour connaître la valeur locative de son logement. Profitez d'une estimation de loyer avec Kaliz.
Résiliation bail location : quel préavis et règles respecter
Résiliation d'un bail de location : quel préavis à respecter, quelles règles pour le propriétaire ou le bailleur ? Kaliz fait le point pour vous.
Tout savoir sur la taxe foncière : définition, calcul et exonération
Propriétaire d’un bien immobilier ou d’un terrain ? Vous êtes redevable de la taxe foncière. Calculez votre taux et votre exonération éventuelle.
Louer en Pinel : 5 avantages et 5 inconvénients
Le dispositif Pinel permet la défiscalisation immobilière. Avant de vous lancer, découvrez les avantages et inconvénients de la location en Pinel.
Imposition d’une SCI à l’IR ou à l’IS : quelles différences ?
Une SCI peut être soumise à l’impôt sur le Revenu (IR) ou à l’impôt sur les Sociétés (IS). Découvrez les différences entre ces 2 régimes d’imposition.
Location nue, LMNP ou LMP : quelle imposition à la revente ?
Découvrez les règles d’imposition des plus-values immobilières applicables lors de la cession d’un bien loué en meublé LMNP, meublé LMP ou non meublé.
Qu'est-ce que le statut LMNP ? Et quels sont les changements en 2021 ?
Découvrez les secrets du statut Loueur Meublé Non Professionnel, sans doute un des statuts les plus avantageux pour l’investissement immobilier locatif.
Location loi Pinel : Conditions de ressources des locataires
Location en loi Pinel : conditions des ressources maximum à respecter

Kaliz Gestion SAS est un professionnel de l’immobilier titulaire de la carte professionnelle n°CPI 7501 2019 000 043 223 portant les mentions “Transaction sur Immeubles et fonds de commerce” et “Gestion Immobilière” délivrée par la CCI de Paris Île-de-France. Pour en savoir plus : société.com