01 88 24 11 11
Gestion locative
2019-12-20
5 min de lecture

Un Dégât Des Eaux ? Comment Réagir


Que vous soyez locataire ou propriétaire, il est toujours stressant d’avoir à gérer un sinistre. Le dégât des eaux fait partie de ces incidents fréquents qui, s’ils ne sont pas traités rapidement, peuvent avoir de lourdes conséquences. Comment vous protéger au mieux contre un dégât des eaux ? Quels sont les bons réflexes à avoir lorsque vous rencontrez ce problème ?

L’assurance dégâts des eaux

En tant que locataire, vous devez souscrire une assurance multirisque habitation. Cette assurance vous permet d’être couvert contre des dégradations liées aux conditions climatiques ou encore contre les préjudices tels qu’un dégât des eaux. Cette assurance couvre la plupart des sinistres liés à la fuite d’eau (engorgements, débordements, infiltrations d’eau, rupture de canalisation, etc.) mis à part l’humidité, la condensation et les infiltrations de façade. L’assurance habitation inclut généralement la Responsabilité Civile, ce qui vous permet d’être couvert en cas de dégradation chez un tiers (ce qui arrive souvent dans le cas d’un dégât des eaux).


Si vous êtes propriétaire et que vous louez votre bien, il est préférable que vous souscriviez également une assurance habitation. Bien que cela ne soit pas obligatoire, cette démarche vous permet d’être protégé dans le cas où votre locataire s’est montré négligent et n’a pas souscrit son propre contrat d’assurance. De plus, si les dégâts sont très importants et que l’assurance de votre locataire ne couvre pas la totalité des réparations, votre assurance prendra le relais dans la prise en charge. Par ailleurs, tous les types de dégâts des eaux ne sont pas imputables au locataire. Par exemple, si le problème vient d’une rupture de canalisation extérieure, cela relève alors de votre responsabilité de propriétaire. Le cas échéant, c’est donc votre assurance habitation qui prendra en charge les réparations.


Crop plombier gesticulant ok Photo gratuit


Comment réagir immédiatement ?

Si vous constatez une trace fraîche d’infiltration d’eau sur l’un de vos murs, au plafond ou sur votre sol ou si vous constatez une présence importante d’eau, c’est que vous êtes face à un dégât des eaux.


Vous devez réagir rapidement ! En effet, l’infiltration d’eau affaiblit considérablement la rigidité de la structure en entraînant la moisissure et le pourrissement de la structure inondée. De plus, il peut conduire à une surconsommation d’eau, qui, pour certaines assurances, reste à votre charge. Il est alors important d’agir vite et de manière raisonnée. Comment faire pour limiter les dégâts ?


Si le problème vient de l’un de vos voisins, avertissez-le sans tarder. Si votre appartement est en cause, la meilleure chose à faire est de couper les arrivées d’eau de votre bien et d’appeler un plombier de toute urgence. Si vous êtes locataire, il est préférable que vous contactiez au préalable votre propriétaire.


Si les réparations ne peuvent pas attendre, nous vous encourageons à les faire mais à ne pas jeter le matériel en défaut et à prendre un maximum de photos des dégâts. De plus, gardez bien en l’état tous les objets qui ont été détériorés. Cela vous sera très utile lorsque vous aurez à monter le dossier de prise en charge de l’assurance et dans le cas où une expertise est demandée. Les travaux de remise en état ne débuteront réellement que lorsque votre assurance vous y autorisera.


Comment faire marcher l’assurance ?

Il existe un principe de base dans les assurances : plus vite vous mettez au courant votre assureur, mieux c’est. Le premier réflexe à avoir est de compiler une déclaration de sinistre. Si vous n’êtes pas en mesure de le faire immédiatement, nous vous recommandons d’appeler votre assureur pour l’informer de la situation. Dans tous les cas, la déclaration de sinistre pour un dégât des eaux doit être faite dans les cinq jours qui suivent sa découverte.

La déclaration de sinistre est un dossier à envoyer en courrier recommandé (ou en ligne si votre compagnie d’assurance propose ce service). Il contient les informations suivantes :


  • Coordonnées du locataire (nom, adresse),
  • Numéro de la police d’assurance,
  • Une description du sinistre qui décrit sa nature, le lieu concerné ainsi que la date (et heure) d’apparition,
  • Une estimation grossière du patrimoine mobilier endommagé (des justificatifs seront demandés ultérieurement),
  • La description des dommages corporels, et le cas échéant, les coordonnées des victimes, 
  • La facture des travaux réalisés par le plombier.


La description du sinistre doit être la plus claire et factuelle possible. Pour vous y aider, les assurances vous proposent généralement de remplir un constat amiable « dégât des eaux » qui regroupe toutes les informations que vous êtes tenu de donner pour qualifier la nature du sinistre.


Expertise et prise en charge par votre assurance


Si les conséquences du sinistre sont importantes (en règle générale, au-dessus de 1 600 € de réparations), votre assurance jugera nécessaire de réaliser une expertise. L’assurance s’occupera de choisir un expert et vous avertira de sa venue.


Concernant la prise en charge financière, votre assurance vous enverra par courrier le montant des travaux qu’elle estime devoir prendre en charge. Si vous êtes d’accord avec ce montant, la durée de déblocage des fonds est relativement rapide : il faut compter environ un mois. Si vous estimez que ce montant n’est pas suffisant, vous pouvez effectuer un recours en envoyant à votre assureur un courrier recommandé pour lui demander une copie du rapport d’expertise. Bien que ce ne soit pas une obligation du point de vue légal, en règle générale, les compagnies d’assurance acceptent de vous le transmettre.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1352


En Bref ...

Que vous soyez locataire ou propriétaire, prenez le temps de vérifier que votre assurance habitation vous couvre en cas de dégât des eaux. Vous serez ainsi plus serein en sachant que vous êtes protégé. Lorsque vous subissez un dégât des eaux, agissez au plus vite pour éviter que le problème ne s'aggrave. Avertissez le propriétaire et tout autre tiers impliqué dans le sinistre. Dès que possible, remplissez une déclaration de sinistre auprès de votre assurance pour enclencher la prise en charge.

dégat des eaux
dégat des eaux locataire
constat dégat des eaux
dégats des eaux assurance
déclaration de sinistre dégats des eaux
constat amiable dégat des eaux
voisin
suite
propriétaire

Essayez Kaliz !

Kaliz est votre partenaire rentabilité en termes de gestion locative.
Nous gérons et vous gagnez.
En savoir plus

Révélez le potentiel de rentabilité de vos biens

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
gestion locative en ligne
Contactez-nous
Pour une démo ou toute autre question
Vous préférez être rappelé ?
Transmettez-nous vos informations !
Pressé ? Contactez notre équipe.

Notre équipe est disponible de 9h à 20h et sera ravie d’échanger avec vous pour vous présenter une démonstration du service Kaliz ou répondre à toutes questions.

  • Orienté multi-propriétaires
  • Une présence nationale
  • Un outil technologique moderne
  • Un gestionnaire locatif dédié
09 80 80 56 09

Kaliz Gestion SAS est un professionnel de l’immobilier titulaire de la carte professionnelle n°CPI 7501 2019 000 043 223 portant les mentions “Transaction sur Immeubles et fonds de commerce” et “Gestion Immobilière” délivrée par la CCI de Paris Île-de-France. Pour en savoir plus : société.com